Coralie est passée dans le journal !

Fêtes Historiques. Dans les pas d'Alix...

14 juillet 2013


Du haut de ses 5 ans, Coralie salue la foule, prenant très au sérieux son rôle de jeune duchesse de Bretagne.

L'héroïne des Fêtes Historiques a 4 ans. On fête Alix, orpheline de la duchesse Constance, qui succède à Artur, son demi-frère assassiné. C'est Coralie qui, pour sa troisième année de défilé, a mis le costume de la jeune duchesse.

Dans sa robe orange Renaissance, Coralie attend l'heure du défilé au côté de sa maman et de sa grand-mère, à l'ombre, près du campement des Jardins des Remparts. « Elle n'a pas encore sa tenue d'époque. Pour l'instant, elle porte celle que je lui avais faite l'an passé. On attend le dernier moment pour ne pas qu'en jouant, elle abîme la tunique de son personnage », explique Gwenaëlle, la maman de Coralie qui, elle aussi, porte un costume. Celui qu'elle s'est confectionné pour l'occasion. À 5 ans, la petite fille n'en est pas à son premier défilé, c'est sa troisième édition des Fêtes Historiques. Elle est entrée dans le cortège donnant la main à sa grand-mère, Martine Allain, conseillère municipale qui, elle, défile depuis 1989.

Un moment d'hésitation

En janvier, la grand-mère a annoncé à sa fille qu'il y aurait une surprise aux Fêtes Historiques. Jean-Philippe Breton, organisateur de l'événement, a proposé que ce soit Coralie qui incarne la jeune duchesse. Gwenaëlle Pin n'a pas tout de suite accepté : « Au début, je ne voulais pas. Je ne la voyais pas rester dans le carrosse durant tout le défilé. C'est une petite fille qui aime bien bouger et habituellement elle défile avec d'autres enfants ». « Mais je me suis finalement dit que ce serait un chouette souvenir. Nous avons été à toutes les répétitions et Jean-Philippe Breton a parlé très sérieusement à Coralie qui, du coup, je crois, a mesuré l'importance de son rôle », sourit la maman, ajoutant qu'elle ne sait pas trop si la fillette fait la part des choses entre le jeu et la réalité.

Les sandales et une glace

Dans la robe d'Alix, Coralie est à la hauteur de son rôle, et salue tout au long du parcours par la fenêtre du carrosse, pas peu fière de jouer les « princesses pour de vrai ». Quand elle a su qu'elle serait dans le carrosse, elle a apporté l'affiche des Fêtes Historiques à l'école, pour parler de son personnage. « Nous ne sommes pas trop rentrés dans les détails de l'histoire de son personnage, qui n'est pas très gaie », précise la grand-mère. Aux marches du carrosse, à Saint-Patern, le papa de Coralie attendait avec la tenue de la duchesse dans son sac à dos. La petite fille s'est changée discrètement dans la cabine d'essayage d'un magasin. Il ne sera, d'ailleurs, pas répété qu'elle a fait une entorse au règlement en gardant ses sandales pour éviter d'avoir chaud dans les ballerines, se faisant promettre une glace si elle était bien sage.

Enregistrer